Histoire de Vinay

L’Histoire de Vinay est attachée à celle de la vicomté de Brugny, dont elle a fait partie du Moyen-âge jusqu'à la moitié du XVII° siècle.

La seigneurie de Vinay est ensuite propriété de la famille PARCHAPPE, issue de Jean PARCHAPPE, conseiller du roi, grenetier au grenier à sel d'Epernay, anobli par Henri IV pour son comportement exemplaire lors du siège d'Epernay en 1592. Ils porteront fin XVIIe et début XVIIIe le nom de PARCHAPPE de VINAY.

Ils vendront Vinay en 1714 à Nicolas-Louis GROSSETESTE, que sa nièce et héritière, Françoise FRARIN, apportera à la famille de FAILLY. Les de FAILLY seront propriétaires jusqu'à la Révolution, époque à laquelle ils émigreront pour échapper aux révolutionnaires.
Leurs propriétés seront vendues comme Biens nationaux. La vente de leur château à Vinay, divisé en 20 lots, s'effectuera le 16 germinal an II.

Étymologiquement, le toponyme Vinay viendrait, d'après Dauzat et Rostaing, soit d'un nom d'homme latin Vedennius, avec suffixe -acum, soit du latin vinetum : vignoble.